Culture, 22/06/2016

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Un nouveau prix pour Jean Luc Baillet ?

Actuellement renfort mise en scène sur la super production américaine DUNKIRK de Christopher Nolan, le réalisateur Valenciennois Jean Luc Baillet est actuellement en lice pour un nouveau prix dans un festival international.

Bientôt 60 sélections
 
Jean Luc Baillet, après l'excellent accueil de son premier court métrage "Contretemps"peut être satisfait de la carrière de son court métrage "Nuit Noire".
 

Terminé en octobre 2013, il entame d'emblée quelques jours plus tard sa carrière en avant-première dans l'un des plus gros festival du genre, le Festival International du Court Métrage de Lille. Depuis, les sélections se sont enchainées, 59 au total ! Le film, encore actuellement en demi-finale au International Open Film Festival dans la section Country Best award (Bangladesh)  a déjà été couronné d'un premier prix au FESTIVAL ASSY AWARDS de Passy et a bien voyagé ! Il a été projeté lors de prestigieux rendez-vous comme le Macabro Film Festival de Mexico, le Badalona Film Festival en Espagne, le Night Horror International Film Festival en Australie et même le COMICON Film Festival de Phoenix aux États- Unis !
 
Au total, ce sont 28 pays qui ont pu découvrir l'œuvre du réalisateur Valenciennois, dont l'Italie, le Monténégro, l'Angleterre, la Belgique, l'Autriche, l'Afrique du Sud, la Bosnie-Herzegovie et la République du Kosovo.


 
Un teen movie très réussi
 
Tourné au cimetière Saint-Roch de Valenciennes, le court métrage est un "teen movie" qui raconte, comment suite à un défi stupide avec ses amis, Ethan, un jeune lycéen se retrouve seul la nuit dans l'un des cimetières de la ville à la recherche d'une ancienne tombe.
 
Il ne s'agit, bien évidemment, pas une vraie tombe " rassure le réalisateur "mais d'un décor en polystyrène". Le tournage, qui dura 5 jours et 4 nuits, dont certaines à moins dix degrés, s'est déroulé de façon très maitrisée. Un seul petit bug, dont sourit maintenant Jean Luc Baillet " Le film se déroule de nuit, et nous n'avions qu'une seule lampe torche.... que nous ne retrouvions pas au moment de tourner! Il nous a fallu une demi heure de stress intense !"
 
Le film, qui a même décroché une page entière dans le magazine de référence L'ECRAN FANTASTIQUE, bénéficie d'un casting qui accueille notamment Antoine Delbaere, dit "baobab", du groupe de Dance-Pop PZK. A ses, côtés, on retrouve Olivier Bayart qui, depuis, a joué dans la série événement de Canal+, "Baron Noir" et Tristan Hernas, ensuite vu dans le film "Trois souvenirs de ma jeunesse" d'Arnaud Desplechin, récompensé par un César et primé au festival de Cannes (Prix SACD). La musique du début "Cold Out There"est celle du célèbre compositeur Anglais Jon Hopkins, connu notamment pour ses collaborations avec Coldplay et la bande originale du film "Monsters" de Gareth Edwards.
 
Des nouveaux projets pour bientôt
 
En attendant une certaine soixantaine sélection pour son court métrage, Jean Luc Baillet est actuellement sur l'écriture d'une nouvelle œuvre de cinéma fantastique dont le titre provisoire est "La porte aux Soupirs". En attendant de mettre en route cette nouvelle œuvre de fiction, le réalisateur se consacre à des films institutionnels et poursuit une belle carrière d'assistant réalisateur dans le cinéma et à la télé, dont le très attendu Dunkirk, sur l'Opération Dynamo.
 
 Pour découvrir Jean Luc Baillet: http://contretempslefilm.free.fr/ et http://nuitnoirelefilm.free.fr

Pierre Augagneur

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.