Manifestation, Religion, 21/10/2013

A Saint-Amand-les-Eaux, l’église Saint-Martin rendue à la lumière

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

(St-Amand) Ces vitraux valent bien une messe !

C’est un chantier de quelque cinq années, le plus important du genre en Europe occidentale ces vingt dernières années, qui s’est officiellement achevé le vendredi 18 octobre, avec l’inauguration et la bénédiction des 38 vitraux restaurés de l’église Saint-Martin de Saint-Amand-les-Eaux.

Trente-neuf d’ailleurs, si l’on compte également le vitrail offert en 2008 à la Ville de Saint-Amand-les-Eaux par Mgr Höhner et la paroisse Saint-Amand de Rheinkassel, en Allemagne, en geste d’amitié entre Saint-Amand d’Europe. Hormis le vitrail de la nef centrale donc, les 24 vitraux des nefs latérales hautes et les 14 des nefs basses sont l’œuvre du maître verrier Luc-Benoît Brouard, à qui le député-maire Alain Bocquet confia un jour cette mission, assortie d’un souhait : « Semons du beau pour récolter du beau »

Vendredi dernier, le premier magistrat rappelait qu’il fut un temps question de démolir l’église Saint-Martin. Depuis, l’édifice a largement fait peau neuve avec la rénovation de ses toitures et charpentes, de ses façades, etc. La pose des derniers vitraux et l’inauguration de l’ensemble constituent un tournant dans un chantier qui doit désormais se poursuivre à l’intérieur. « Il faut le temps et l’argent, mais nous souhaiterions que tout soit terminé en 2016. » Soit au terme de douze années de travaux. 

En présence des élus, mécènes (sept des 14 vitraux de la nef basse - des œuvres non-figuratives contemporaines inspirées de la liturgie catholique - ont été achetés par des entreprises privées et par les Amis de l’église Saint-Martin, pour l’un d’entre eux, dans le cadre d’une souscription publique), du maître verrier et de son équipe, des représentants de toutes les confessions de Saint-Amand et d’un public nombreux, l’inauguration des vitraux a été suivie d’une messe servie par Mgr Garnier, archevêque de Cambrai. 

Une exposition et un concert

Elle était accompagnée, aussi, d’une exposition des Photographes Indépendants de Saint-Amand : « Passeur de lumière », un hommage au travail de Luc-Benoît Brouard et de ses compagnons et une ode à la poésie de l’édifice. Un édifice dont on commence à distinguer à nouveau la beauté. Préfigurant ce qu’elle sera au terme de sa rénovation – un lieu cultuel et culturel, capable d’accueillir aussi bien messes et concerts –, l’église Saint-Martin devait également abriter, samedi soir, d’un concert de la chorale Amandichœurs, organisé par l’association des Amis de l’église Saint-Martin dans le cadre de la poursuite de sa souscription.

Audrey Huin

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.