Portrait, 07/05/2016

Amédée Bultot (1817 - 1892)

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Amédée Bultot : le maire des premiers ” Grands Travaux ”

Le lycée Wallon connaît ses Grands Travaux après une première construction sous la tutelle du maire de l’époque, Amédée Bultot. Focus sur ce bâtisseur d’équipements publics, le premier du genre au sein de la capitale du Hainaut ( Lycée Henri Wallon / Le collège communal devenu lycée sous le majorat d’‘Amédée Bultot porte aujourd’hui le nom de lycée Henri Wallon).

Notaire de profession, résidant rue de Famars à Valenciennes, M. Amédée Bultot fut le premier maire de la ville de la IIIème République, après la chute du Second Empire. Elu conseiller municipal en 1855, ses opinions républicaines le font cependant écarter de la liste officielle en 1860. En 1871, il recueille le plus de voix parmi les candidats en présence. Provisoirement désigné comme maire, il est confirmé dans ses fonctions en 1874. Une place qu’il ne quittera plus, jusqu’à sa mort le 8 décembre 1892, à l’âge de 75 ans. C’'est sous le majorat d’Amédée Bultot que certaines grandes réalisations verront le jour à Valenciennes comme le lycée Wallon, aujour'hui, en période de grands travaux.

Sous sa houlette, le collège communal devient lycée, il ne prendra que plus tard le nom de lycée Henri Wallon, un collège de jeunes filles est construit sur un autre boulevard. Il s’agit évidemment du lycée Watteau ! De même, plusieurs écoles de garçons et de filles voient le jour. C’est un clin d’'oeil à l'histoire car le conseil régional, ex Nord pas-de-Calais, a débloqué sur 3 ans presque 27 millions d’'euros pour rénover ces lycées sur Valenciennes. Un nouveau lycée Wallon, complètement rénové, sera bientôt à disposition des Valenciennois.

C'est également sous son égide que sont mis en service les tramways à vapeurs (en 1879) et qu'est érigé le monument de la fontaine Watteau qui trône aujourd’hui encore dans le square Saint-Géry (1884), mis en lumière dernièrement. En 1890 et après six années de discussion avec les autorités militaires, il obtient le démantèlement des fortifications de Valenciennes qui menaçaient la ville d'asphyxie. Entamée de son vivant, la démolition des remparts ne s'achèvera qu’'après sa mort. Les boulevards aujourd’hui empruntés quotidiennement par les usagers valenciennois suivent le tracé de ces murailles dont le dernier vestige, la tour de la Dodenne, située à deux pas du jardin de la Rhônelle, s’'altère aujourd’hui inexorablement. La Tour de la Dodenne est le dernier souvenir des fortifications de Valenciennes, elle est aujourd'hui instable et donc interdite au public.

Va-infos.fr

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.