Entreprises, Environnement, Vie sociale, 21/04/2016

Entretien avec Francis Poirier, Adjoint au Directeur Territorial ERDF Nord

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Non, Linky n’est pas nuisible pour votre santé !

Conseil municipal après conseil, des élus rapportent les inquiétudes de la population, les questionnements voire les rumeurs les plus folles sur le déploiement de Linky sur le Valenciennois, la nouvelle génération de compteur intelligent électrique d’ERDF (Poseur ERDF d’un compteur Linky).

Linky est-il nuisible à la santé pour les occupants d'un logement ?

C'est la plus forte remontée en milieu urbain comme rural, la rumeur la plus persistante et pourtant sans aucun fondement. " Le compteur Linky utilise le principe du courant porteur. Ce n'est pas une nouveauté technologique, elle est utilisée depuis les années 50/60 afin de basculer d'heure creuse en heure pleine les compteurs ERDF. 35 millions de compteurs (classiques) ERDF sont concernés par le courant porteur chaque jour ", explique Francis Poirier.

En clair, Linky utilise une technologie éprouvée qui permet à ERDF de collecter quotidiennement, et à distance, les consommations des particuliers et entreprises. L'impulsion donnée par les services techniques, chaque nuit, pour effectuer cette opération est de facto d'une grande banalité et en aucune manière nuisible à la santé d'une personne où ERDF a posé ce compteur de nouvelle génération, pas plus avec Linky qu'hier avec un ancien compteur !

Linky peut-il perturber le réseau Wi-Fi voire d'autres équipements électriques ?

Là également, c'est impossible car, par exemple, le réseau le Wi-FI est porteur dans l'air. Il concerne la haute fréquence, Linky est sur de la basse fréquence et c'est même une prérogative pour le réseau public d'électricité. " Nous avons déjà installé 12 000 compteurs Linky sur le Valenciennois. Nous avons reçu une seule réclamation pour une ampoule qui n'était pas aux normes CE. Nous l'avons changé en achetant un modèle courant en vente dans toutes les enseignes dédiées ", précise Francis Poirier. Sur cette émission d'ondes, les comparaisons sont limpides, Linky émet moins d'ondes que votre grille pain..voire ce tableau comparatif sur l'émission de champ électrique (ci-joint).

La commune peut-elle refuser, via une délibération, l'installation de Linky sur sa municipalité ?

En aucun cas, la pose de Linky est un contrat privé entre l'occupant du logement et ERDF. De plus, le particulier ou entreprise, sur le Valenciennois, a cédé son droit à un concédant, le SIDEGAV pour beaucoup. De fait, " ERDF a une délégation claire, en tant que concessionnaire et accordée par le concédant, pour intervenir sur les compteurs. D'ailleurs, il est bien précisé que nous avons toute latitude afin de moderniser les compteurs électriques de ce réseau. c'est dans le cahier des charges ", commente Francis Poirier.

A ce titre, la DGCL(Direction Générale des Collectivités Locales) " a averti l'ensemble des Préfets afin de veiller à suspendre, via le contrôle de légalité, toute délibération d'un conseil municipal visant à interdire la pose des compteurs Linky sur sa commune ", s'exclame Francis Poirier.

Et sans oublier...

De plus, sans parler de Linky, ERDF changeait déjà 1 million de compteurs vieillissants par an. Pour Linky, ce sera 3 millions par an avec à la clé environ 10 000 emplois en France, 5 000 pour la pose et 5 000 pour la fabrication via des entreprises françaises.

Enfin, le développement durable n'est pas oublié avec le recyclage des anciens compteurs ERDF. " Sur le Valenciennois, c'est l'APF ( Associations des Paralysés de France) de Marly qui a remporté ce marché afin de recycler les anciens compteurs ", conclut Francis Poirier.

En résumé, toutes ces rumeurs ne sont que légendes urbaines...

Daniel Carlier

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.