Politique, 19/03/2016

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Les militants du P.S (re)prennent la parole dans le Valenciennois

Dans un contexte politique national assez mouvementé, le Parti Socialiste à travers ses 25 sections sur ce territoire a décidé, depuis presque 2 ans, de revoir ses fondamentaux. Laurent Depagne, porte parole de ce collectif, a présenté, vendredi soir cette nouvelle dynamique militante.

(Visuel, de gauche à droite, Sandrine Gombert, Valérie Cappelle, Guy Coupez, Yvon Riancho, Laurent Depagne, Michel Domin et Bernadette Sopo, debout M. et Mme Fosse et Romain Merville, absent sur ce visuel Regis Vangulck).

Chercher une parole politique commune

Hollandiste, réformateurs, frondeurs, vallsiste et macroniste, il y a autant de courants divergents chez le Parti Socialiste que d'idées de fond. Pour être transparent, c'est pareil au sein de la droite républicaine avec bientôt un effectif d'une équipe de football, plus le banc des remplaçants, candidats à la primaire. Bizarrement, seul le Front national est assez unitaire à l'affichage et notamment en terme de communication avec des résultas dans les urnes...

Certes, le débat d'idées est  " dans notre ADN ", souligne Laurent Depagne mais, il y a peu encore, cette richesse des contributions politiques alimentait le pouvoir comme un engrais, un fertilisant. Aujourd'hui, la politique s'écrit en 140 caractères et un projet de loi explose dans les minutes  où il est seulement subodoré. C'est nouveau, c'est le XXIème siècle et il est nécessaire qu'une nouvelle organisation politique fasse jour. Pour autant, sauf erreur de ma part, nous ne sommes pas encore dans le film e-robot et derrière un clavier, un smart phone, ce sont des femmes et des hommes… Par suite, le pouvoir de faire autrement est encore entre les mains des acteurs politiques !

Néanmoins, le porte parole de ce collectif brandit les chiffres de l'INSEE et certains résultats probants : " Le déficit de la Sécurité Sociale a été divisé par trois. Entre mi 2015 et mi 2016, nous allons atteindre 1,5% de croissance, l'investissement est de retour même si le CICE n' a pas été toujours utilisé à bonne fin. Quant à l'indice de consommation, il est  à 1,7% en 2017, c'est le plus haut taux depuis 2007, soit avant la crise de 2008 Enfin, fin 2016, nous devrions passer sous les 10% de taux de chômage. 82 000 emplois ont été créés en 2015 dans le secteur marchand…. " un cap symbolique ", ajoute Michel Domin. Enfin, Laurent Depagne souhaiterait un comparatif objectif entre les 2 mandats 2007-2012 et 2012-2017, histoire de... !

La synthèse locale

Sur tout l'arrondissement, soit les circonscriptions du 19ème, 20ème et 21ème, les 25 secrétaires de sections du Parti Socialiste dans le Valenciennois ont choisi de se réunir autour d'un collectif. " Nous organisons depuis 2 ans des débats sur tous les sujets. Bien sûr, nous ne sommes pas d'accord sur tel ou tel thème mais nous arrivons toujours à trouver une position commune. Les municipales 2020, c'est déjà demain !", explique Laurent Depagne, porte parole de ce collectif élu à l'unanimité. " Nous voulons faire remonter nos contributions au plus haut niveau. Nous avons signifié notre initiative à Martine Filleul, la première secrétaire fédérale voit dans notre initiative un laboratoire", ajoute le maire d'Aulnoy-lez-Valenciennes.

Le coeur de cette initiative est de remettre au goût du jour les propositions du terrain. Ces 25 sections " regrouperaient 600 à 700 militants. Le but est également de refaire vivre des petites sections à travers ces débats ", selon Yvon Riancho. Tout part du terrain et " il faut regagner la confiance des militants, regagner la base pour un sursaut militant " , commente Laurent Depagne.

Sur le principe, c'est extrêmement vertueux mais les élections législatives, c'est politiquement parlant le prochain coucher de soleil… ! Alors, cette remontée d'idées sera-t-elle assez fédératrice pour les autres force de gauche. Tel est l'enjeu, mourir dans la certitude d'avoir raison ou fédérer des forces de gauche sur une base commune. Les résultats récents des divers élections en France et en Europe sont très édifiants sur le paysage politique. La grande question est assez simple ! Les militants P.S de la base pourront-ils partout en France reconquérir une identité politique commune ? Au moins, le mérite est d'essayé mais 2017 sera sans doute l'année de la grande redéfinition de la parole de gauche, moderne, solidaire et imaginative mais combien l'écouteront ?

Daniel Carlier






 

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.