Culture, 28/06/2016

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Le théâtre de Nivelle en route vers AVIGNON !

Les passionnés de culture le voient comme le Saint Graal, le festival d’Avignon. Quelques jours avant ce temps fort culturel, nous avons recueilli les impressions du Petit Théâtre de Nivelle, le Comédi’Art. Sélectionné pour la 2ème fois, il part à l’assaut d’Avignon, du 7 au 30 juillet, où il jouera à l’Artebar Théâtre sur la place Pie tous les jours à 19h.

« Avignon quelle ambiance! Il faut le vivre pour comprendre », le Théâtre de Nivelle à Avignon

Voilà, quelques semaines que j'habite avec cette pensée, une voix a murmuré à mon oreille : Avignon se rapproche. Tic tac tic tac tic tac. Avignon pour les passionnés de culture, c'est comme un macaron dans une vitrine pour une gourmande. Délicieux. Attirant. Irrésistible. Lieu de créations et d'aventures, pour les artistes comme pour les spectateurs, Avignon  est « the place to be » durant quelques jours et quelques nuits. Spectacles, lectures, expositions etc., des centaines de milliers d'amoureux du théâtre de toutes générations vont s'y retrouver pour participer à l'une des plus importantes manifestations internationales du spectacle vivant contemporain. Le Comédi'Art en fait partie, Astrid Mahler, auteur, metteur en scène et comédienne, Béatrice Zaczyk, François Debaecker et Vanessa Leclerc sont à quelques jours du départ. Ils embarquent avec eux techniciens et étudiants.  Nous avons saisi au vol leurs impressions. Entre spectacles, répétitions et préparations, ils n'ont pas une minute de pause les comédiens du Comédi'Art, créé en 2010. Interview d'Astrid entre deux valises.

Une reconnaissance cette deuxième fois au prestigieux festival d'Avignon, quelles sont vos impressions ? 

« Nous sommes évidemment fiers de repartir à Avignon !  Mais quelle ambiance ! Il faut le vivre pour comprendre. C’est un grand festival où tous les genres de spectacles se mélangent et il y a  beaucoup de participants. C’est un festival international qui attire beaucoup de spectateurs, mais il faut savoir se faire entendre. Ce n’est pas chose facile. Nous sommes très motivés justement cette année pour mieux nous faire entendre encore et nous espérons profiter de notre expérience de l’année dernière».

Avignon, ça s’apprend. Petit retour sur votre première participation en 2015 : une expérience enrichissante ?

« Nous sommes partis avec beaucoup d’espoir et de motivation. Nous avons présenté deux pièces dans un même théâtre. Chose que nous n’avons pas estimé assez avant car tracter le matériel pour deux pièces jeune public n’est pas évident. Nous avons formé des équipes qui se relayaient dans le tractage pendant la journée. On marche beaucoup à Avignon. Quand on y participe pour la première fois, on découvre plein de choses et certaines choses trop tard. Les informations  et possibilités de communication avant et pendant le festival par exemple. Cette année nous partons mieux préparés. Nous sommes d’ailleurs soutenu par Le Conseil du Département du Nord et la Porte du Hainaut. Nous découvrions la ville, l’ambiance, les spectateurs qui viennent souvent juste pour une journée. Donc le bouche à l’oreille d’un spectacle se fait difficilement. C’est un travail quotidien pour ramener les spectateurs voir sa pièce. Le but c’est aussi bien sûr de se faire repérer par un producteur, mais on n’est pas seul à Avignon. C’est une grosse vitrine où il faut savoir se distinguer. Tracter en costume dans les rues, faire des parades, se montrer beaucoup... ».

Parlez-nous de « Lucie et les sept clés »,  conte musical,  théâtre et danse à partir de 3 ans. 

« Lucie a été créée en 2012 au Petit Théâtre de Nivelle et a tout de suite trouvé son public. Particulièrement intéressée, L’APEI de Valenciennes l’a choisi  pour leur spectacle de fin d’année et le spectacle Lucie a pu être joué au théâtre de Saint Amand et à celui d’Anzin  ainsi qu’à Hergnies devant plus de 1000 petits et grands spectateurs fascinés. La belle musique, composée par Silvère Michaux, n’y est sans doute pas pour rien. Depuis le conte a été régulièrement  reprogrammé au Petit Théâtre de Nivelle  et continue de conquérir son public de plus en plus large. Pour le début de saison  2016/2017, nous avons déjà quelques contacts pour Lucie, notamment avec des écoles mais également des théâtres ou salles de spectacles, car le sujet des émotions les intéresse beaucoup. Les dates ne sont pas encore arrêtées. Nous la rejouons certainement au Petit Théâtre de Nivelle  et au printemps 2017 dans un théâtre à Lyon. »

Faites nous un petit résumé de la pièce

« Lucie n’a pas de reflet dans le miroir et tous les vêtements sur elle paraissent blancs car elle mélange ses émotions et ne sait pas les reconnaître correctement. Un jour une fée lui apparaît dans son rêve et l’envoie à la recherche d’un beau trésor au pied d’un arc-en-ciel. Pour l’obtenir Lucie doit trouver 7 clés, en traversant 7 pays et en réussissant 7 épreuves. Sur son chemin elle rencontre un singe parlant et une sorcière, qui chacun à leur manière vont la faire avancer dans sa quête. Les 7 pays représentent en fait les 7 émotions universelles, chacune est attribuée à une couleur de l’arc-en-ciel que Lucie apprendra à identifier en elle et au bon moment. C’est ainsi qu’elle obtient la clé, une couleur, pour un mieux-être. Elle saura désormais vivre en harmonie avec elle ».

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, mettez nous l'eau à la bouche pour venir découvrir ce petit théâtre en pleine campagne et sa programmation. « Le Petit Théâtre de Nivelle  a ouvert ses portes il y a quatre ans avec une première petite programmation. Les spectateurs sont de plus en plus en nombreux et fidèles. En pleine campagne, qui soupçonnerait un vrai théâtre ? ( sourires ) Petit, mais vrai.  Nous avons 49 places et nous soignons l’ambiance avant et après les spectacles. L’accueil est chaleureux, après les spectacles nous offrons une boisson et les spectateurs peuvent rencontrer les artistes. La devise du théâtre est : une programmation de qualité et professionnelle, visant surtout l’humour, mais en n’oubliant pas d’autres formes de spectacles comme la musique, la danse, l'hypnose etc. mais bien sûr aussi le théâtre proprement dit : des comédies, des pièces contemporaines et bientôt des classiques. Le spectacle Jeune Public prend une place importante dans notre programmation et nous aimerions encore le développer. La Compagnie Comédi’Art a présenté dernièrement sa dernière création au Petit Théâtre de Nivelle: « Cendrillon », le conte de Perrault et Grimm, qui dans cette nouvelle adaptation pour le théâtre Jeune Public a déjà ravi petits et grands et nous espérons longue vie à cette nouvelle pièce. D’autres projets nous habitent bien sûr, mais pour le moment rien de concret. La comédie musicale Jeune public  « Souffle trois fois dans tes mains » présentée à Avignon en 2015 en même temps que Lucie et les sept clés, sera retravaillée et fera sans doute sa réapparition courant 2017 ».

Le Nord étincelle de multiples talents, à Avignon la compagnie Comédi'Art verra, entre autres, Julien Gosselin, oui, le Julien Gosselin qui, accompagné par le Phénix, pôle européen de création, et après avoir été porté aux nues avec l'adaptation des Particules Élémentaires, présentera son « 2666 ». 12 heures de spectacle qui ont enchanté le Phénix ces derniers jours. Wagnérien. Romaric Daurier, le directeur du Phénix, dans ses récents propos, a posé une très jolie définition sur la culture « la culture, ça sert à transformer l'individu, à dire que l'on peut changer,  on a le droit d'aller au delà des limites que l'on s'est fixées à soi-même. La culture ça sert à ça aussi, à essayer de découvrir les différences de l'autre, essayer de voir ce qui nous rassemble  et comment est ce que l'on se ressemble. Comment de nos différences peut-on trouver une humanité commune?» Parfait. Une humanité commune. I have a dream... 

Céline Druart

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.