Culture, 22/01/2016

Répétition de la pièce " 2666 " de Julien Gosselin le 21 janvier 2016

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Julien Gosselin où l’école ” élémentaire ” des 600 minutes (1/2)

Après le succès planétaire de sa pièce ” les particules élémentaires “, Julien Gosselin s’est attaqué à un autre défi de taille, le roman de ” 2666 ” de Roberto Bolano ; une adaptation théâtrale titanesque d’une durée approximative de 10 heures… (Julien Gosselin).

" Plusieurs personnes m'indiquaient que 2 666 était un dès plus grand roman du XXIème siècle, alors je l'ai lu ( 1400 pages) ", entame Julien Gosselin comme pour expliquer cette rencontre improbable et cette adaptation gargantuesque...

Fort d'un succès d'une ampleur inattendue avec " les particules élémentaires ", Juiien Gosselin aurait pu " la jouer cool " avec une pièce moins lourde. Visiblement, le confort artistique ne l'intéresse guère et il s'est attelé à l'adaptation de ce roman fleuve " 2666 ".

" Durant notre tournée (particules élémentaires), tous les jours je me consacrais à l'adaptation théâtrale de ce roman de Roberto Bolano. Je demandais régulièrement aux comédiens de réaliser des lectures avec moi. " Cette oeuvre livresque aurait pu se diviser en 5 tomes mais l'auteur est décédé avant la conclusion de cet opus en 5 parties. Julien Gosselin a conservé cette répartition avec toutefois " quelques aménagements pour marquer l'esprit du spectateur ".

Une littérature puissante", " un libre Babel ", précise t-il tant les portes d'entrées, les flux, les tranches de vie, sont distinctes se rejoignant ou pas. Toute cela nécessite des répétitions très importantes. Jeudi dernier, la presse locale était conviée à partager un moment de cette répétition " une scène se déroulant vers la 8ème heure de spectacle ", précise Julien Gosselin. En pleine phase de créativité, il souligne que parfois " il intervient très peu, uniquement sur le rythme. Pour travailler, j'ai besoin de tout en même temps, comédiens, décors, musiques, vidéos etc. Certains auteurs préfèrent travailler les textes uniquement avant le lancement dans l'environnement final. Ce n'est pas mon cas, j'ai besoin de tout !"

A cette étape de la création, parfois tout reste à faire " j'ai certains bouts de la pièce que je n'ai pas encore du tout ", explique-t-il. Avant la première au Phénix de Valenciennes les 18 et 19 juin à 15H, une seconde phase de création est prévue au printemps, partagée entre Toulouse, Strasbourg et Valenciennes.

Intégral ou pas...

Ensuite, comme l'année dernière, Julien Gosselin fera le lacement du festival d'Avignon avec 5 intégrales (normalement) de 10 heures  En effet; le débat n'est pas encore tranché entre deux fois 5 heures, en deux jours, ou une fois 10 heures avec 4 entractes jalonnant les 5 parties de cette pièce fleuve. Cette donnée n'est pas encore gravée dans le marbre par l'auteur de cette adaptation.

Compte tenu des décors imposants, cette pièce ne pourra être accueilli dans tous les théâtres… " Nous savons déjà que ce sera une petite tournée car nous avons besoin d'un immense plateau. C'est un gros format, les dates seront de facto limitées ", précise-t-il. Néanmoins, quelques dates sont déjà calées après Avignon, théâtre de l'Odéon à Paris, théâtre de Strasbourg, de Grenoble, de Toulouse, de Brest et de Mulhouse.

Travaillant avec la même équipe depuis cette pièce à succès, Julien Gosselin connaît quelques contraintes évidentes même " si nous sommes très soudés. On ne s'impose rien et d'ailleurs, du sang neuf est arrivé dans la troupe pour " 2666". Nous sommes très conscients de cela !"

Suite ce dimanche sur le Phénix Pôle européen de création

Daniel Carlier

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.