Economie, Emploi, Entreprises, 23/04/2016

Soirée des " Faiseux du Hainaut " le jeudi 21 avril 2016 sur le site d'Arenberg Créative Mine

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Petits diseux mais grands faiseux du Hainaut !

Pour cette première soirée des ” Faiseux du Hainaut ” sur le site d’Arenberg Créative Mine, avec comme parrain Philippe Vasseur, le Président de la CCI Nord de France, le Conseil de développement du Hainaut avait choisi de mettre en exergue les acteurs économiques invisibles du grand public, ceux qui osent en silence mais avec une énergie débordante (visuel des Faiseux du Hainaut).

Le Conseil de Développement de la Porte du Hainaut est très actif sur la connexion entre les acteurs et demandeurs, les offres et les besoins, à l'instar des Business dating, Job Dating.. Sur le focus du chef d'entreprise, on connaissait la manifestation des Entreprenants sur la commune de Trith-st-Léger ; ce jeudi 21 avril, voilà la première mouture de la soirée des " Faiseux du Hainaut " sur Arenberg Creative Mine.

Plusieurs thématiques étaient au menu afin de mieux appréhender le parcours, parfois complexe, d'un chef d'entreprise.

Création, accompagnement et reprise d'entreprise

Voilà une étape clé pouvant apparaître si compliquée financièrement, si tortueuse administrativement, si complexe dans la durée tant notre système normatif évolue plus vite que l'investissement réalisé.

Sous forme de tables rondes, les Faiseux ont témoigné de leur engagement dans leur entreprise, parfois solidaire, une aventure familiale, une histoire humaine… " Toutefois, pour y arriver, la responsable de la BGE du Valenciennois insiste sur les fondamentaux " il faut vendre son projet avant de vendre son produit " .

L'accès au crédit constitue l'écueil le plus visible dans la logique d'entreprendre. " Il faut à minima 20% d'apports personnel sur une demande de financement ", souligne une chef d'entreprise. Bien sûr, une entreprise est initiée pour générer des revenus, un bénéfice, une rentabilité mais certains témoignages le montrent, la vision change ! On touche depuis quelques années l'horizontalité d'un système économique où le taux de croissance ne sera plus jamais à deux chiffres, voire de 1 à 3 dans le meilleur des cas. Nous parlons aujourd'hui d'une vision d'entreprise plus ouverte, plus transversale " l'homme projet et le projet " comme ce " Buffet Partagé ", un fast food en mode bien manger en circuit court !

Le coup de coeur de cette thématique était un agriculteur depuis 5 générations. Par contre, son exploitation a évolué avec le temps avec une diversification importante.

Ressource humaine et formation

Les différents témoignages convergent " l'équilibre familiale se pose quand la structure se pose !", souligne une chef d'entreprise. Le plus dur est la gestion du personnel " le recrutement est compliqué ", souligne un autre. La formation des salariés constitue une problématique durant le contrat voire dans la recherche de compétences.

L'apprentissage, utilisé par près de 75% des entreprises françaises de moins de 50 salariés, est une voie positive pour apprendre un métier. Marion, une jeune apprentie en charcuterie, a témoigné de son enthousiasme pour ce métier, très masculin au demeurant, et son envie d'ouvrir un jour sa propre charcuterie. Un beau message pour une jeunesse très motivée repoussant quelques clichés dévastateurs sur le sujet.

( Didier Cousin, président du Conseil de dévelopement de la CAPH à droite avec la Cantine de Joséphine) Un chef d'entreprise chauffagiste a également expliqué son expérience et l'embauche d'un apprenti dès 16 ans, aujourd'hui, en CDI à 18 ans ! " Je suis fièr de cette réussite de l'apprentissage dans mon entreprise ", souligne-t-il. Cette voie de l'apprentissage mérite un meilleur avenir et répond quelque part aux soucis des commerçants, des TPE, des entreprises de services qui se plaignent d'un manque de compétences, de motivation et notamment dans certains métiers comme la restauration. Le coup de coeur s'est porté sur la "  Cantine de Joséphine " , plus d'infos sur : www.va-infos.fr/index.php/sections/article/a_valenciennes_josephine_sert_un_singulier_delice

L'entreprise dans 3 et 10 ans



La projection sur l'avenir est sans doute l'exercice le plus subtil parfois lunaire tant le professionnel à la tête dans le guidon. " Il faut savoir déléguer pour se dégager du temps ", commente un chef d'entreprise.

Un témoignage fort sur cette thématique avec Cécile Masson de Caval Kid " j'ai pour projet un 3ème établissement d'environ 5 000 M2 où différents âges pourront venir et profiter d'espaces de jeux. Bien sûr, le plus complexe est le financement ", souligne-t-elle en connaissance de cause car elle a essuyé 17 refus bancaires avant son 1er site en 2006 sur Valenciennes. Autre épreuve, un redressement judiciaire surmonté et un rebond avec la poursuite des 2 sites sur Valenciennes et St-Amand (site association second souffle). On ne doute pas de la réussite de ce nouveau projet avec un " crowdfunding lancé prochainement ", seuls les grands Diseux seront frileux ! Un exemple soulignant la vision très négative de l'échec d'un entrepreneur " vous êtes marqué au fer rouge par les banques ", commente Cécile Masson. Philippe Vasseur confirme cette incapacité à analyser le projet d'un chef d'entreprise en faisant abstraction de ces antécédents, c'est toute une philisophie qui est à revoir. Essayer dans de bonnes conditions, c'est bien ; échouer n'est qu'une péripétie mais essayer de nouveau, c'est encore mieux !

Sur cette thématique, c'est le projet " Val And Cie " qui a été retenu comme coup de coeur. Autrefois, omniprésent sur papier, le net l'a fait disparaître, il revient sur le devant de la scène avec une verison 2.0 !

En clôture de cette soirée des " Faiseux du Hainaut ", Alain Bocquet, président de la CAPH et Philippe Vasseur, président de la CCI Nord de France, ont apporté leur soutien à cette initiative ! L'entrepreneur demeure le socle, le pilier sur lequel le lien social se construit, création d'emplois, d'économie locale, nationale voire internationale… et par porosité un espace sociétal indispensable à notre mieux vivre ensemble !

Plus souvent, il faut montrer le visage de la réussite et cela n'est pas synonyme d'un compte au Panama mais d'une richesse humaine partagée.



Daniel Carlier



 

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.