Politique, 23/03/2016

Conseil municipal de St Amand-les-Eaux du 17 mars 2016

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

” Faucon ” le fasse ce Coeur de Ville !

Sans doute l’arrivée d’un faucon pèlerin sur la Tour abbatiale mais ce Conseil municipal de St-Amand-les-Eaux fut particulièrement perçant avec notamment deux dossiers à valider d’urgence afin de les présenter aux services de l’Etat. Autre sujet tendu de la soirée, le dialogue social avec notamment les évaluations, un moment savoureux !

Face à la baisse généralisée des dotations, la fronde des communes, et notamment de l'Association des Maires de France, a porté ses fruits. L'Etat a lancé un fonds de soutien à l'investissement de 71 millions d'euros pour le Nord Pas-de-Calais Picardie. Sur l'ensemble de cette super région, c'est bien maigre !

Néanmoins, la ville de St Amand-les-Aux a pris le taureau par les cornes afin de déposer un dossier dans les délais. " Nous avons eu cette notification fin janvier, tout est fait pour qu'il y est le moins de candidats possibles ", précise le député-maire. Toutefois, au fil des conseils, on entend le même son de cloche et certaines localités du Valenciennois déposent un dossier, 71 millions sur le Hainaut eut été la bonne mesure… en fait !

Le coeur de ville

Le projet de réhabilitation lourde de la Grand Place couplée avec les jardins de la Tour abbatiale étaient sur la table.

( Visuel paysager de ce nouvel espace partagé) L'objectif global est d'étirer le parc des jardins de la Tour abbatiale vers la Grande Place actuelle. Un paysagiste est venu montrer ses créations visuelles. Assurément, cette place va prendre du cachet avec cette nouvelle mouture mais en même temps, on passe de 200 places de parking à 56 places… " Nous allons construire au préalable de ces travaux 3 parkings de délestage ", souligne Alain Bocquet. D'ailleurs, pour espérer un soutien financier de l'Etat " il est impératif de donner le premier coup de pioche avant le 31 décembre ", ajoute Eric Renaud. Les trois parkings de délestage sont rue de Rivoli (50 places), rue de Tournai (40 places) et une extension du parking d'Avesnes, rue Thiers. " Ces réalisations vont ramener 140 à 160 places de parking en compensation", indique le maire.

Ce projet de réaménagement et repaysement est évalué à 5 916 548 euros dont 1,5 millions demandés à ce fameux fonds de soutien, 500 000 € Europe et 500 000 € la région etc. " des financements peut être plus facile si nous signons, avec la région, notre contrat thermal. Il est en cours d'élaboration et nous espérons le signer avant la fin de l'année", précise Alain Bocquet.

Autre dossier à présenter en urgence, le Palais des Séniors, situé 50 Avenue du Clos de la cité thermale.

Ce nouvel espace communal ne sera pas " simplement un site d'accueil pour les personnes âgées. Il abritera la plus grande salle municipale, ce lieu, c'est d'ailleurs la grande salle ex abrupto qui fait la richesse de ce lieu ", ajoute Alain Bocquet. Le coût de cette opération serait, là également, assez élevé. :  4 560 000 € avec 800 000 € demandé au fonds de soutien, 700 000 € pour l'Europe et 760 000 € pour la région etc.

Sur ces dossiers, l'opposition municipale espère que " nous ne serons plus des diseux mais des faiseux " , souligne Eric Castelain. Bien sûr, les montants demandés en terme de subvention sont très très optimistes " si on prend l'enveloppe globale de l'Etat sur cette avec région avec 3 836 communes… ", précise Jean-Michel Michalak.

Néanmoins, ces dossiers ont fait consensus au niveau du vote. De la même manière, l'avancée sur le " Contrat Thermal " constitue une piste majeure pour le développement de la commune. " Nous sommes la seule ville thermale au nord de Paris.

Le foncier urbain

A propos d'une délibération d'acquisition de la ville en vue de… Eric Castelain propose " pourquoi ne pas faire venir l'architecte des ABF afin de lui présenter tous nos dossiers et que l'on arrête les blocages des projets " La balle est immédiatement reprise au bond par le premier magistrat. " C'est une excellente idée et nous allons convier prochainement cet architecte"! Sans doute la personne la plus redoutée par les bâtisseurs qui mangent leur projet de rage tant l'intransigeance est de mise ! Sur Valenciennes, les riverains de l'église St Michel s'en souviennent douloureusement…

Pour le reste, l'objectif de la commune est d'accélérer la vente de son parc immobilier " car il y a des maisons à l'abandon, il faut que ces achats soient vraiment utiles. ", précise Eric Castelain.

Les évaluations

Le dernier sujet, valant le détour, portait sur les évaluations des agents de la ville. Une discussion partie de la présence, un peu seule, d'Eric Castelain à la commission CTP. " Quand je suis arrivé en 1995, j'ai appris qu'il y avait des notes, des évaluations mais toute le monde avait 20. C'était l'école des fans. Dès l'année suivante, j'ai tout supprimé ", explique Alain Bocquet.

Bien sûr, le management d'une entreprise ou d'une collectivité publique est fondamental dans la réussite des objectifs fixés. Le régime indemnitaire est en discussion et notamment face aux nouvelles dispositions. " Certains agents sont très inquiets ", souligne Eric Castelain. Le maire répond tout de go qu'il ne devrait y avoir que peu de modifications sauf cas particuliers. " Ma porte est ouverte pour chaque agent de la ville. Ils peuvent venir me voir afin de discuter de leur cas particulier. "

Daniel Carlier







 

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.