Politique, 04/04/2016

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Eric RENAUD et Claudine DEROEUX contestent l’augmentation du Conseil départemental

Budget départemental 2016 : Eric RENAUD et Claudine DEROEUX contestent l’augmentation prévue de 25% des impôts départementaux et refusent le plan d’austérité de la majorité UPN !

Une déclaration des Conseillers départementaux du canton de Saint Amand les Eaux.

 «A dix jours de l’examen et du vote du budget du Département pour 2016, la majorité UMP/UDI vient de faire connaître ses choix budgétaires et ses arbitrages fiscaux. Ainsi la maquette budgétaire adressée aux élus départementaux confirme une augmentation de 25% de la part départementale des impôts locaux. Soit une hausse moyenne de l’ordre de 70 € par ménage. Cette nouvelle pression fiscale est contraire aux engagements électoraux pris par la nouvelle majorité de droite !

        De plus cette forte hausse d’impôt s’accompagne de mesures d’économies drastiques sur l’ensemble des politiques départementales. Ce sont prés de 100 millions d’euros en faveur de toutes les catégories de la population qui vont être supprimés. C’est la « double peine » pour tous les nordistes ! Particulièrement en matière de prise en charge de la dépendance, du handicap, de l’enfance et de la jeunesse. Mais c’est aussi des crédits en moins pour les collèges, les routes départementales, la sécurité civile, l’aide aux communes et intercommunalités, etc...

        Surtout l’exécutif départemental et sa majorité décident de ne plus financer la gratuité du transport scolaire pour les collégiens et les lycéens des zones urbaines. C'est-à-dire la majeure partie du public scolaire dans le département. Et particulièrement dans le Valenciennois qui compte plus de 10000 jeunes concernés (550 euros/an/élève transporté). Rejetant cette charge sur les Autorités Locales de Transport et donc les communautés d’agglomération. Alors même que cette compétence du transport scolaire est du ressort des régions.

        Si les difficultés financières du Département sont indéniables, elles sont d’abord et avant tout imputables à la politique gouvernementale. Ce n’est pas aux habitants d’en faire les frais et d’en supporter les conséquences !

        Les choix budgétaires et les arbitrages fiscaux préconisés par la nouvelle majorité ne sont pas acceptables d’autant qu’ils ne règlent rien sur le fond. D’autres choix sont possibles et des solutions existent pour ne pas pénaliser plus encore les habitants de notre département. C’est ce que nous nous attacherons à démontrer et à défendre à l’occasion du prochain débat budgétaire au Conseil Départemental. Dans l’immédiat nous allons informer et sensibiliser largement les populations de l’Amandinois et du Valenciennois. Et les appeler à se mobiliser pour donner force à l’action de protestation que nous allons engager dans les jours et semaines à venir et appuyer les propositions alternatives que nous formulons. »

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.