Environnement, Santé, 09/05/2016

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

De l’amiante dégradé et non géré dans les écoles d’Hergnies : des parents très inquiets !

Communiqué des parents d’élèves de l’Ecole César Dewasmes à Hergnies.

1) Des interrogations légitimes de représentants parents élèves de l’école du Centre et des réponses inquiétantes

Début février 2016, vu l’état de vétusté des bâtiments scolaires et des travaux réalisés sans protection, parfois en présence d’enfants, des représentants parents d’élèves demandent la consultation du Dossier Technique Amiante de l’école du Centre, obligatoire depuis plus de 13 ans, afin de vérifier si les contrôles sont bien effectués. Cette demande est également effectuée par la nouvelle Directrice de l’école car aucun document pourtant réglementaire n’est présent à l’école.
La réglementation amiante est stricte à la hauteur des enjeux sanitaires que nul ne peut nier. Les fibres sont microscopiques et se logent dans les poumons entrainant un risque de problèmes pulmonaires ou de cancer dans 5 à 40 ans. Selon des études scientifiques, il n’y a pas de seuil de déclenchement suite à inhalation : 1 fibre microscopique pourrait donc suffire.

L’adjoint présent au Conseil d’Ecole affirme que « le dossier est fait et qu’il n'y pas d’amiante, qu’il est introuvable puis qu’il est faux et que de toutes façons on ne meurt pas de l’amiante puisqu’il est en vie et qu’Hergnies n’est pas la seule collectivité à n’avoir rien fait. »

Affolés par ces arguments, des représentants d’élèves mettent en demeure la municipalité, par écrit, de présenter ce dossier, copie à Mr le Préfet et aux services de l’Education Nationale.

2) Une négligence de la réglementation non suivie depuis plus de 13 ans !

Un dossier est remis par Mr Le Maire mi février. Il s’agit d’un diagnostic de 1998 qui concerne la visite des chaufferies pour l’école primaire du Centre et l’annexe d’analyse est manquante. La réglementation sur l’amiante relative à la Santé publique et qui doit être garantie par la municipalité avant 31/12/2003 n’est pas respectée depuis donc 13 ans et constitue un risque pris pour la santé des élèves et des enseignants.

Après entretiens fin février entre l’inspection académique et des représentants parents d’élèves, un courrier de l’Education Nationale est envoyé mi-mars pour demander le dossier technique amiante (DTA- matériaux visibles), des repérages complémentaires (sur les matériaux ayant fait l’objet de travaux) et des mesures d’empoussièrement urgentes conformément à la réglementation. Mr le Maire s’engage à les faire réaliser. Un conseil d’école extraordinaire, organisé par l’Education Nationale, a eu lieu le 31 mars 2016 pour faire état des engagements.

Cependant des parents demeurent inquiets pour l’état passé: ils font part de travaux réalisés par les agents municipaux ou de matériaux retirés devant les enfants et qui ne peuvent apparaître sur un Dossier Technique Amiante ou par des repérages.

Devant la gravité du risque pris, une information vient d’être déposée au Procureur de la République par un collectif de parents soucieux de la sécurité et de la santé des enfants dans l’espoir que toutes les mesures soient prises.

3) Un risque avéré : il y a de l’amiante dégradé dans l’école !

Ce vendredi 7 mai, des représentants exigent des réponses. Les mesures d’empoussièrement urgentes sont toujours attendues depuis presque 2 mois. Le Diagnostic Technique Amiante a été réalisé par la municipalité et fait part de présence d’amiante dégradé donc dangereux dans les écoles avec travaux nécessaires.

Il s’agit principalement de poteaux dans la cour fortement abimés, qui avait été signalés comme dangereux par les mêmes représentants parents élèves il y a 3 ans et pour lesquels la municipalité avait affirmé que tous les contrôles avaient été réalisés et qu’il n y avait aucun danger. Ces poteaux abimés, présentant de l’amiante dégradé susceptible d’émettre des fibres, les enfants les grattent avec les doigts et les respirent directement (comptent dessus pour les caches-caches).

Aujourd’hui en tant que parents, nous sommes très inquiets et anxieux : - sur l’état actuel et futur: des mesures doivent être prises rapidement par la municipalité pour éviter tout risque d’inhalation. - sur l’état passé : nos enfants ont peut être respiré des fibres et il y a possible mise en danger d’autrui. De plus, les repérages sur les matériaux ayant fait l’objet de travaux ne sont toujours pas effectués. Nous ne savons pas non plus s’ils ont pu en respirer lors/après des interventions techniques avec des matériaux parfois retirés.

Nous attendons les autres résultats avec inquiétude. Jusqu’à présent nous avons informé, via blog, sans créer de climat anxiogène mais les preuves de présence d’amiante dégradé nous obligent maintenant à alerter les parents. La situation est préoccupante pour la santé de nos enfants et nous ne pouvons attendre des années pour savoir s’ils ont été exposés...

A-t-on joué à la roulette russe avec nos enfants ??? Nous espérons que non.

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.