Culture, 10/04/2016

Sur le site d'Arenberg Créative Mine.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Clap ! Moteur ! Ça tourne ! Venez réaliser votre film en 3 heures

Michel Gondry et son Usine de Films Amateurs ont posé leurs valises sur le site d’Arenberg Créative Mine jusqu’au 22 mai.  Dans ce malicieux coffre à jouets itinérant, le parfait petit nécessaire du cinéaste bricoleur. De quoi mettre le 7ème art à la portée de tous et surtout de faire se rencontrer des milliers de personnes.

Alors si l'aventure vous tente, venez réaliser votre film et repartez avec le DVD où venez juste faire une curieuse visite des décors. Bienvenue dans le monde de Michel Gondry. Nous avons pu, en avant première, visiter les lieux et  plonger dans les décors installés pour l'occasion. Ah ça la salle des pendus du site minier n'a plus du tout la même  allure, il flotterait même un air de vidéo-club. Un mignon petit estaminet bien sympathique « l'Arenbar Zik », un magasin de vélos mais attention pas n'importe lequel  « le vélo de Ghislain Renberg », un cabinet médical, un poste de police, une cuisine, une salle à manger ou encore un petit salon bibliothèque.  900 m² de décors reconstitués, afin d'accueillir l'Usine de Films Amateurs de Michel Gondry. Nous, on avait très envie d' y trouver un bon pavé en mousse de La fille du 14 juillet de Antonin Peretjatko, ou encore le cactus de L'homme qui tua Liberty Valance et même un peu de  poussière de La porte du paradis de Michael Cimino. Mais ici les décors s'adaptent aux lieux, alors à Arenberg, cela sera estaminet, vélos et même une forêt.

Usine de Films Amateurs fait le tour du monde

L'Usine de Films Amateurs pose ses valises dans le monde entier, New-York et Sao Paulo en 2008, Paris en 2011, Rotterdam, Moscou, et Johannesburg en 2012, Casablanca et Tokyo en 2014, Cannes, Roubaix en 2015 et la cité minière cette année puis ensuite direction El Jadida au Maroc.  La classe quoi ! De quoi parsemer toute la planète des pépites de culture et faire se rencontrer des milliers de personnes. Alain Bocquet, président de la CAPH revient sur l'histoire de ce site « ici près de 4000 mineurs ont produit du charbon, maintenant on produit des images, c'est un renouveau, depuis on a connu une quarantaine de tournages. Avec l'UFA il va y avoir de l'expérience, de la connaissance, de la découverte, de l'aventure, du lien social... », le vivre ensemble cher au président de la CAPH qui ajoute « il faut permettre aux citoyens de décrypter l'image, et permettre l'accès à la culture ».

Michel Gondry, l'homme qui fait se rencontrer les populations autour du cinéma, est venu découvrir les lieux le jeudi 07 avril

Il a un petit air coquin Gondry. Une miette d' anti-conformisme. Un vrai monde à lui.  « Un aventurier de l'image qui aime les gens et la vie », dit de lui, Alain Bocquet.
C'est entouré de son équipe que le réalisateur de « Soyez sympas, rembobinez », souvenez-vous cette comédie où deux employés d'un vidéo-club, après avoir  effacé accidentellement les cassettes qu'ils louent, choisissent  de réaliser artisanalement des remakes à leur sauce pour les remplacer,

Il est venu visiter les 900 m² de décors  montés par  le CAPEP et  Alter-égaux, aidés par Trois Quarts de Pouce, et mis en scène par Nicolas Baumann, muséo-scénographe, depuis début février. Toujours inspirés des territoires qui accueillent, «les décors ici  sont très méticuleux. La participation bénévole est très importante. A chaque fois c'est différent, c'est toujours très très imaginatif. J'ai remarqué que toutes les typo des vitrines ont été faites en bois découpé », annonce celui qui a été  oscarisé en 2005 pour le scénario d'Eternal Sunshine of the Spotless Mind.

Le concept, les principes et les étapes de la réalisation.

Les visiteurs de l'UFA  sont invités à prendre possession de l'espace d'exposition et du matériel de tournage mis à disposition, pour réaliser en trois heures, leurs propres courts métrages. Des médiateurs, formés par l'UFA et  par la Condition Publique, sont disponibles pour «délivrer des petits conseils afin que les groupes puissent tourner leur ( premier ) film », explique l'un d'entre eux, Ange, 22 ans, étudiant en Masters Art du spectacle.

Alors vous êtes tenté par la réalisation de votre film ? Rien de plus simple. En 3h toutes les étapes de la réalisation sont passées en revue : repérage des lieux, écriture du scénario, répartition des rôles et des postes techniques, choix des costumes, tournage, réalisation d'un mini-film de 5 à 15 minutes, sans possibilité de couper ou de monter les scènes, visionnage dans la foulée et hop on repart avec son DVD. Un jeu d'enfants. Michel Gondry s'y amuse « le résultat est parfois magique, parfois plutôt bricolé

Michel Gondry confie, «le protocole que j'ai rédigé permet aux gens les plus timides de se réaliser, de s'investir autant que les autres. J'aime voir ce qui se passe dans les ateliers d'écriture et de mise en scène. »... «la communication entre les participants, leurs rires me font chaud au cœur».

Le cinéaste explique «le principe des usines de films amateurs c'est de donner l'occasion à tout le monde, pas forcément d'apprendre le cinéma, mais de se rencontrer, de créer des amitiés entre différentes communautés, différents quartiers. Les gens s'entendent avec d'autres qui, sans ces usines, n'auraient pas eu la chance de se croiser». Intéressé par la nature humaine, il confie « en grandissant on est obligé de laisser tomber sa créativité, par rapport à des tas de choses, à la vie etc. Par ces usines, j'essaie de montrer qu'il faut absolument la garder». 

De ces expériences de participation créative, une idée jaillit, installer une usine de manière pérenne car « Un projet pérenne a failli voir le jour, au final cela sera  un essai de 18 mois, basé en Seine St Denis, pour voir si l'usine ne s'essouffle pas. Mais j'ai confiance,  dans chaque pays, l'UFA marche  du tonnerre ! », explique le réalisateur qui a pour projet également avec son équipe de réaliser un documentaire avec tous les films sortis de l'UFA.

Du 8 avril au 22 mai, pourquoi pas vous ? Comment participer ?

Seul, entre amis, en famille,  grand public, scolaires,  centres de loisirs, l'UFA c'est pour tout le monde. Proposée gratuitement par la Porte du Hainaut, du mercredi au dimanche, horaires des séances (avec départ toutes les heures) : mercredi à vendredi : de 9h à 15h. Samedi de 11h à 16h. Dimanche de 11hà 15h.  Entrée gratuite mais le nombre de places étant limité, les réservations sont fortement recommandées. Informations / réservations : 06.70.09.82.55 ou  par mail à l’adresse suivante : reservations-ufa@arenberg-creativemine.fr Les décors restent en visite libre, même lors d'un tournage, en respectant bien entendu le film en cours, du mercredi au dimanche, de 11h à 18h.

Allez clap, première, ça tourne.  Et pour terminer, un conseil Michel Gondry : « Il faut venir la tête vide et se laisser  porter par le groupe. C'est la communauté qui oriente le titre, l'histoire»,  explique t-il et « il est possible de le faire avec des personnes qui ne se sont jamais vues, les gens feront connaissance... ». Après tout, c'est cela aussi la culture, des rencontres, des toutes mignonnes,  des jolies et parfois des très très belles.

Céline Druart

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.