Politique, 02/04/2016

Conseil communautaire de Valenciennes Métropole du 01 avril 2016

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

(CAVM) ” Nous serons au rendez-vous du Schéma départemental ! ”

En terme de volume, ce conseil communautaire ne restera pas dans les annales, c’est une version très light permettant aux élus de profiter de la victoire (précieuse) du VAFC contre Evian. Seul sujet de taille et ô combien sensible pour un édile, les aires d’accueil pour les gens du voyage (Crédit photo la Voix du Nord).

Jean-Marcel Grandame, vice-président, était à la manoeuvre des délibérations sur le PLH (Programme Local de l'Habitat). L'une d'elle a abordé le respect de la loi Besson (SRU) et par suite d'un minimum de 20% de logements sociaux au sein de la commune. " Il y a encore 3 communes concernées par cette règle sur notre territoire. Nous allons les accompagner mais je rappelle que si cette carence persiste, outre les pénalités financières, ce sera une mise en carence des communes concernées ", précise le vice-président.

Gens du voyage

Cette délibération englobait la problématique des aires d'accueil et des obligations associées. L'élu communautaire de Quiévrechain est monté de suite au créneau :" Nous ne pouvons voter cette délibération impliquant une aire d'accueil sur notre commune. Nous ne sommes pas dans un esprit d'intolérance mais d'une opposition sur le fond et la forme de la loi Besson. "

Le vice-président rectifie le tir en expliquant que le format de cette délibération est contraignant mais que " nous allons vous accompagner pour trouver des solutions. Nous avons d'ailleurs rendez-vous avec le sous-préfet sur ce sujet. "

Le président de Valenciennes Métropole, Laurent Degallaix, a rappelé à tous les élus que le sous-préfet était très volontariste sur cette thématique : " D'ailleurs, il a indiqué qu'il ne signerait plus les arrêtés d'expulsion si nous n'étions pas actifs de notre coté. "

Effectivement, Thierry Devimeux, a clairement indiqué que " malheureusement, je n'ai pas de pouvoir contraignant pour mettre en place des aires d'accueil " mais qu'il agira sur le cadre réglementaire des expulsions. Avec un petit coup de pression, cela va de suite prendre une autre allure… " nous serons au rendez-vous du schéma départemental sur ce sujet", assène Laurent Degallaix afin de mettre devant leurs responsabilités chaque élu et elle est immense en la matière.

Habitat partagé

Point technique abordé mais le diable est dans les détails, celui de l'habitat partagé. Jean-Claude Dulieu, élu expert sur l'habitat, explique : " Nous avons été initiateur de l'habitat partagé. A l'époque, on a fait le buzz car c'était une bonne idée en phase avec le profil des gens du voyage sur le Valenciennois. En effet, ils sont quasi sédentaires, les enfants sont à l'école, ils ne bougent pas, ils sont de chez nous ! Pourtant, au fil du temps, l'habitat partagé (valant 6 places) n'est plus rentré dans le Schéma départemental. Cette bonne idée est perçue de façon négative aujourd'hui. Il faut une offre publique en terme d'habitat partagé !"

Laurent Degallaix acquiesce " je partage complètement cette analyse, ces gens du voyage sont d'ici. Ce n'est pas le cas sur tous les territoires. Il faut réfléchir à une politique de sédentarisation de cette population. "

Le SITURV

Dans le cadre du soutien des intercommuanlités au transport public. Laurent Degallaix indique qu'il a provisionné 2 millions d'euros pour le SITURV compte tenu " de la compétence transport de la région qui devrait être au rendez-vous et des contentieux avec Véolia. " Une DM (Délibération Modificative) sera quasi inévitable en cours d'année avec à minima 1 ou 2 millions d'euros de plus et ce serait déjà un moindre mal.

Crématorium

Pour le crématorium sur la commune de Beuvrages, une réalisation à l'époque de la CCVE :" Le maire de Beuvrages de l'époque m'a demandé la réalisation d'un crématorium à ma grande surprise. Nous avons pas pu réaliser un site de grand luxe avec les moyens dont nous disposions ", explique Cécile Gallez.

Ensuite, ce choix a pris une dimension inattendue " on est passé de 300 crémations par an à 1 000…" , souligne le maire. Michel Domin, élu d'opposition sur Beuvrages, réclame une réflexion sur un nouveau site car il pense qu'il n'est plus " adapté à la nouvelle utilisation, un simple doublement de parking de 18 à 36 places  ne résoudra rien du tout ", commente-t-il. Sujet sur le feu... !

Daniel Carlier

 

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.