Faits divers, Manifestation, 28/03/2016

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Bruxelles, la main dans nos coeurs du Valenciennois

Ce samedi matin, citoyens, élus etc. étaient réunis devant l’Hôtel de Ville de Valenciennes afin de marquer un temps de mémoire pour nos amis belges. Le nord, le département frontalier touché en plein coeur car ce pays est notre seconde patrie, nous sommes tous un peu de cette Belgique que nous aimons tant (Les participants devant la mairie de Valenciennes).

Il ne faut pas se pas cacher derrière les larmes, la réalité terroriste est prégnante et pour longtemps dans nos cités, nos campagnes et sur notre quotidien. La barbarie claque à nos portes, nos consciences et bouscule nos acquis de paix depuis la mise en place de la communauté européenne, on l'oublie trop souvent.

Aujourd'hui, il est hors de question de changer notre mode de vie, de baisser les yeux face à ce déferlement de haine, de stigmatiser telle ou telle population car c'est cela l'indicible message caché, le cheval de Troie instillé dans notre société à travers ces fracas barbares. Pourtant, les 3 religions monothéistes partagent un point commun, un message d'amour pour celui qui veut entendre la tolérance, celui qui veut écouter le vivre ensemble.

Ce samedi, des citoyens d'abord, élus ensuite, ont exprimé leurs solidarité envers le peuple belge en venant se rassembler devant l'hôtel de ville de Valenciennes. Pierre Emmanuel Chapuy, ouvreur au sein du Phenix, explique que les mesures de sécurité " ont été renforcées depuis le 13 novembre et qu'elle sont maintenues. La fréquentation n'a pas baissé, après c'est selon les spectacles !" C'est une heureuse nouvelle, les barbares ne font pas peur aux amoureux de la culture ici et ailleurs !

Christine Laurent (responsable de la section socialiste de Valenciennes) : " Nous sommes tous bouleversés, on a l'impression que cette situation d'attentat permanent est sans fin. Nous avions besoin de nous rassembler ensemble. C'est un appel au peuple face à cette barbarie aveugle. "

Laurent Lasselin, acteur associatif et très impliqué dans le Valenciennois : " J'ai comptabilisé plus de 30 attentats depuis début 2016, un mois d'attentats ! Nous sommes en guerre, il faut renforcer les mesures de sécurité. Bien sûr, l'organisation de grands événements demande de nouveaux dispositifs. Néanmoins, ils ne vont pas nous empêcher de vivre. On va évoluer, on va s'adapter ! "

Fabien Thiémé, maire de Marly et vice-président de Valenciennes Métropole : " C'est un temps fort avec des jeunes, des associations dans leurs diversités, des élus pour dire-Non plus jamais ! Ces attentats à Bruxelles, dans l'aéroport et dans le métro, me font penser à une phrase de Bertolt Brecht - Le ventre est encore fécond d'où sort la bête immonde - Le repli sur soi n'est pas une solution !"

Daniel Carlier

vainfos

Print Friendly and PDF


Favoris

Simple, rapide et efficace cliquez pour
ajouter va-infos.fr à vos favoris.

favoris

Recommander

Vous appréciez le média en ligne www.va-infos.fr
n'hésitez pas à communiquer son adresse internet !

Recommander

Lettre d'information

Inscrivez-vous à la lettre d'information de va-infos.fr en indiquant votre adresse de courriel.